11/08/2017

numéros d'aides...

20622098_10159186322630707_2660922360560268877_n.jpg

31/07/2017

MarioWay, un fauteuil pour changer le rapport des handicapés au monde

(AFP) - Pendant près de 20 ans, Mario Vigentini a travaillé auprès de jeunes handicapés. Confronté à leurs problèmes quotidiens, cet Italien a eu l'idée de créer un fauteuil roulant complètement innovant afin d'améliorer leur vie et changer le regard porté sur eux.

fauteuilv.jpg

Ce fauteuil électrique sur deux roues --au lieu de quatre--, à l'assise ergonomique et au design moderne, s'inspire des Segway, ces moyens de transports électriques qui permettent de visiter une ville en restant debout.

Ses avantages: un guidage sans les mains, un confort amélioré, mais aussi une assise plus haute permettant à la personne handicapée d'être à la hauteur des valides et réaliser des tâches de la vie quotidienne, comme commander un café au comptoir d'un bar ou prendre un livre dans une étagère en hauteur, tâches quasi impossibles habituellement.

L'initiative a été présentée en juin aux ministres des Transports du G7 à Cagliari (Sardaigne) comme un exemple emblématique d'innovation au service de la mobilité.

L'objectif était de créer "un outil d'intégration sociale", explique à l'AFP Mario Vigentini, 45 ans, rencontré au siège de son entreprise à Bergame (nord).

Marioway est "le résultat de mon travail d'éducateur pendant près de 20 ans auprès de jeunes handicapés, tant mentaux que physiques, explique-t-il, ce fut une aventure extraordinaire".

Pourtant, "quand je les accompagnais en dehors du centre (...) je voyais que l'attitude des gens était pleine de préjugés. Dans le meilleur des cas, ils s'approchaient d'eux comme d'un enfant", raconte-t-il, comme si l'asymétrie physique créait une asymétrie relationnelle.

- 'Extraterrestre' -

Il réfléchit alors à la manière de changer les choses, et lui vient l'idée d'"essayer de mettre un siège ergonomique -- comme ceux venus des pays nordiques qui étaient très à la mode dans les années 90 -- sur un Segway".

"Neuf personnes sur dix à qui je parlais de cette idée me regardaient comme si j'étais un extraterrestre", raconte-t-il. Mais quelqu'un lui suggère de participer à un concours de start-up à Naples (sud) en 2012: il arrivera en finale.

De là, une équipe se met en place, travaillant notamment sur l'ergonomie, en collaboration avec une dizaine d'handicapés.

Dans un fauteuil traditionnel, "la personne se trouve dans une posture où tous les angles sont fermés. Les organes de la partie haute du tronc sont compressés", tandis que "la quasi totalité du poids repose sur l'ischion", un os du bassin, explique-t-il.

Une position qui "aggrave les pathologies des personnes handicapées et en induit d'autres, sur le plan digestif, respiratoire, urinaire ou circulatoire", note-t-il, ajoutant qu'elle favorise également l'atrophie des muscles des jambes.

"MarioWay fait exactement le contraire. Tous les angles sont ouverts, la partie haute du tronc est redressée..." avec tous les bénéfices inhérents pour la santé, affirme M. Vigentini.

- 'Dé-getthoïser' -

La mobilité est intuitive, MarioWay étant équipé de "capteurs qui lisent la position du corps": "Si je bouge légèrement en avant la partie supérieure du tronc, MarioWay avance légèrement, même chose pour bouger en arrière, tandis que pour aller sur le côté, il suffit de bouger légèrement le bassin à droite ou à gauche", explique Flaviano Tarducci, chargé du développement de l'entreprise.

Ce dispositif favorise l'autonomie, permettant de réaliser des gestes représentant jusqu'alors un parcours du combattant, comme ouvrir et passer une porte, ou transporter un verre, ou même de jouer au basket.

Dans le but de "dé-getthoïser" le fauteuil roulant, qui n'avait quasiment pas évolué en près d'un siècle, l'équipe a beaucoup travaillé sur le design -- un temps même avec une entreprise customisant des Harley Davidson.

En raison de l'importance du travail artisanal, MarioWay, qui a commencé à être commercialisé il y a quelques semaines, coûte 19.300 euros, alors que le prix d'un fauteuil roulant électrique va de 1.500 euros, pour un modèle très basique, à 30.000 euros.

Mais "nous faisons tout notre possible" pour atteindre un "prix plus démocratique" --l'objectif est autour de 10.000 euros-- en concluant un accord avec un partenaire industriel, précise M. Vigentini.

En rêvant qu'un jour MarioWay, qui se déplace à 20 km/h avec une autonomie de 30 kilomètres, puisse être utilisé dans les centres urbains, y compris par les valides, permettant ainsi de ne plus faire de différence entre handicapés et non-handicapés.

22/07/2017

L’ANCV oeuvre aux vacances des plus fragiles…

Alors que nous sommes au cœur de l’été, beaucoup d’entre-vous n’ont pas la possibilité de partir en vacances. Louer un logement, payer les frais de transport, s’offrir quelques extras, voilà autant de dépenses qui sont trop onéreuses pour beaucoup de français, notamment pour ceux qui sont touchés par le handicap et vivent avec de faibles allocations. C’est en partant de ce constat que l’ANCV (Agence Nationale pour les Chèques Vacances) s’emploie depuis 30 ans à favoriser le départ du plus grand nombre en vacances, en soutenant des projets personnels ou associatifs…

Soumettez votre projet de vacances et évadez-vous…

Le logo de l'ANCV...

Partir en vacances à la mer ou la montagne n’a pas seulement pour effet bénéfique de donner des couleurs à la peau et d’en prendre plein les yeux ! Si ces agréments sont bien entendu une source de motivation importante, l’ANCV note aussi que les vacances sont un excellent moyen de renforcer les liens sociaux et familiaux, de remobiliser les personnes par la mise en place d’un projet, de renforcer les compétences des estivants et de donner les aptitudes à être transférables ailleurs que chez soi… Avouons que ces objectifs sont parfaitement adaptés aux personnes à mobilité réduite à faibles revenus qui sont souvent cantonnées chez elles sans réelles activités.

En éditant les chèques vacances accessibles à tous les travailleurs, l’ANCV récolte des fonds qui sont donc reversés aux plus démunis. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Si vous pensez être concerné, commencez tout d’abord par élaborer les grands traits d’un projet de vacances. La mer et la montagne ne sont pas les seules destinations possibles, n’oubliez pas que la campagne proche de chez vous peut tout aussi bien être un vrai lieu d’évasion.
Ensuite, inutile de contacter directement l’ANCV. Son action est mise en œuvre par des partenaires, grandes associations nationales ou structures locales qui sont directement en contact avec le public concerné. Pour connaître la liste des partenaires à contacter, cliquez ici.

C’est ensuite avec ces partenaires locaux, avec lesquels vous êtes peut-être déjà en contact, que votre dossier d’aide au projet vacances doit être constitué. Vous êtes ainsi accompagnés par les personnes compétentes qui pourront vous aider à construire un projet réaliste en fonction de vos besoins, de votre handicap et des aides possibles.

Offrez-vous de belles vacances avec l'ANCV !

Crédit photo : ancv.com

Vous rêvez de partir en vacances mais vous vous êtes toujours refusé à le faire par manque de moyens ? Pensez aux aides de l’ANCV et offrez-vous un moment de détente !

12:33 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

En 2024, Garches, "l'hôpital du handicap" va fermer

En 2024, l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches (92) fermera définitivement ses portes, suite à une décision de l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Cet établissement, qui accueille des patients depuis les années 30, est un centre de référence dans le domaine du handicap ; il abrite, notamment,  un Centre d'essai des fauteuils roulants, initiative unique en Europe, qui permet de tester plus de 200 modèles (article en lien ci-dessous). Les services de l'établissement déménageront à l'hôpital Ambroise-Paré, situé à Boulogne-Billancourt (92). « Nous avons appris la nouvelle le 10 juillet, a confirmé un délégué syndical de la CFDT au quotidien Le Parisien. Nous n'avons pas beaucoup de détails pour l'instant. »

Plus de locaux à Boulogne

C'est dans un souci d'économies et de bon sens que l'AP-HP dit avoir pris cette décision. L'organisme prévoyait initialement de construire davantage de locaux à Garches. Ce projet aura bien lieu mais sur le site de l'hôpital Ambroise-Paré, confirme Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP dans un courrier adressé à ses collaborateurs en date du 12 juillet 2017. La CFDT ne s'est pas prononcée à ce sujet pour le moment. « Nous attendons d'en savoir plus avant de nous prononcer », explique un syndicaliste au Parisien. L'AP-HP, de son côté, estime « cohérent » de réunir sur un seul et même site le personnel et les patients des deux centres hospitaliers.

Éviter des allers-retours

« Garches, en raison de sa position assez excentrée, a perdu de son attractivité, reconnaît la CFDT. Souvent, des patients suivis pour leur handicap à Garches doivent par exemple se rendre en cardiologie à Boulogne. Cela va permettre d'éviter beaucoup d'allers-retours. » Les gestionnaires de l'AP-HP estiment difficile de rentabiliser les activités de l'hôpital, qui compte 400 lits. « Pour y parvenir, il faut dépasser le seuil des 600 lits », explique un cadre hospitalier. « L'esprit du projet qui a été élaboré jusqu'à présent par les équipes de l'hôpital Raymond-Poincaré, avec une prise en charge globale des patients et un vrai parcours pour les personnes handicapées, sera maintenu et même renforcé », assure Martin Hirsch.

© Wikimedia

Roue motorisée pour fauteuil roulant manuel : Nino One (Nino Robotics)

Handbike électrique design et léger s'adaptant facilement et rapidement à la plupart des fauteuils roulants.

Design, facile à transporter et utliliser pour toutes et tous

Nino One est une roue motorisée qui s'adapte facilement sur la plupart des fauteuils roulants grâce à sa barre d'ancrage universelle pour transformer à volonté son fauteuil manuel.

Son poids, son emcombrement et sa poignée de portage la rendent facilement transportable en voiture,en train ou en avion par tout le monde quel que soit son gabarit!

Que ce soit pour l'utilisateur ou son aidant, ce handbike hyper pratique et design facilite les trajets et les manutentions de tous.

  • Design épuré et coloré.
  • Poids et encombrement réduit.
  • Garanti 2 ans, y compris sa batterie.
  • Proposé à la location longue durée ou en leasing.

Spécifications techniques du handbike Nino One

  • Moteur Brushless 250 watts
  • Batterie standard 24V 7,4 Ah (14,8 Ah en option)
  • Autonomie : 15 km en standard (30 km en version batterie HC)
  • Vitesse : 6 à 10 km/h suivant la législation en vigueur
  • Roue avant gonflable 8 pouces (200 mm)
  • Frein Hydraulique
  • Béquille de stationnement
  • Guidon pliable en option
  • Coloris : vert / bleu / rouge
  • Poids : 9,8 kg, batterie inclue

 

Informations et liens complémentaires

11:07 Publié dans innovation | Lien permanent | Commentaires (0)