02/04/2017

TopChair, le fauteuil roulant intelligent made in Toulouse

Grâce à ses chenilles et son moteur électrique, ce fauteuil peut monter les escaliers/Photo DDM, Frédéric Charmeux

Le credo de l'entreprise toulousaine LogoSilver : faciliter la vie des personnes handicapées. Un projet réussi avec leur fauteuil Top Chair, capable de se déplacer dans des zones auparavant inaccessibles.

 

Il est capable de monter ou descendre les escaliers et de se déplacer en terrain accidenté : le fauteuil Top Chair semble être une utopie pour les personnes à mobilité réduite, et pourtant. L'entreprise Toulousaine Logo Silver, basée à Montrabé, fabrique et commercialise depuis un an et demi ces fauteuils roulants innovants. Un concept unique en France. «J'ai voulu mettre sur le marché des produits qui n'existaient pas encore pour combler un manque réel pour les personnes handicapées. On reçoit des inventeurs qui ont de grandes idées, et on leur permet de réaliser leurs projets, sans quoi ces innovations resteraient peut-être au placard pour toujours», déclare Boris Lo, directeur général de Logo Silver. Et ça marche : l'entreprise fabrique entre 30 et 50 fauteuils TopChair à l'année, dont une partie part à l'exportation. L'innovation principale vient de chenilles, placées près des roues, et d'un moteur électrique qui permettent de monter les escaliers et d'avoir une bonne adhérence sur tous types de terrain. Le fauteuil a été longtemps testé et sécurisé avant d'être commercialisé. «Nous avons eu tout un process de tests rigoureux, et une homologation par la sécurité sociale qui permet un remboursement partiel du fauteuil», surenchérit Boris Lo. Enfin, le fauteuil peut aussi être customisé à la demande au niveau de l'assise ou du boîtier de contrôle qui peuvent s'adapter en fonction de l'utilisateur.

La rude concurrence du marché asiatique

Actuellement, la société TopChair est la seule en France à fabriquer des fauteuils électriques. Elle propose d'autres gammes de produits et quand le made in France est impossible, elle reste toujours dans l'Union Européenne. «Nous jouons la carte de l'innovation et de l'inédit pour nous démarquer. Il n'y a que comme ça que le Made in France peut survivre», soupire Boris Lo, lassé par la présence toujours plus importante de la concurrence des pays asiatiques. Leur dernière création en date devrait arriver sur le marché en cours d'année. Il s'agira d'une voiturette urbaine à 4 roues motrices inspirée des 4x4 accessible aux personnes à mobilité réduite, qui pourront ainsi profiter de sorties en plein air dans des zones sauvages en toute sécurité. Un projet, qui, il espère, intéressera la ville de Toulouse. «Ce serait une plus value touristique énorme de pouvoir proposer ce type de véhicules en location. Nous espérons vraiment qu'une collaboration pourra voir le jour», conclut-il.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.